Les carnets de l’apothicaire – Enqutes la cour, tome 3

0
Lireka

Les carnets de l’apothicaire – Enquêtes à la cour, tome 3 est un roman captivant qui plonge le lecteur dans l’univers fascinant de la cour royale au XVIIe siècle. Écrit par Maëlle Guilbaud, cet ouvrage est le troisième tome d’une série d’enquêtes mettant en scène le personnage principal, l’apothicaire Antoine de Sartine.

L’histoire se déroule à Paris, en 1672, et nous transporte dans un monde où les intrigues politiques et les jeux de pouvoir sont monnaie courante. L’auteur réussit à recréer avec brio l’atmosphère de l’époque, en décrivant avec précision les décors somptueux des palais royaux, les costumes élégants des nobles et les rues animées de la capitale.

Ce qui distingue Les carnets de l’apothicaire des autres romans historiques, c’est le personnage principal, Antoine de Sartine. En tant qu’apothicaire, il possède une connaissance approfondie des remèdes et des poisons, ce qui lui permet d’apporter un éclairage particulier sur les enquêtes auxquelles il est confronté. Son esprit vif et sa capacité à résoudre les énigmes font de lui un personnage attachant et intrigant.

L’intrigue se déroule de manière fluide et captivante. Maëlle Guilbaud maîtrise l’art du suspense et nous tient en haleine du début à la fin. Chaque rebondissement est savamment orchestré, et les indices sont distillés au fil des pages, nous incitant à mener l’enquête en même temps que le personnage principal. L’auteur parvient à maintenir un équilibre parfait entre les descriptions historiques et les moments d’action, ce qui rend la lecture à la fois instructive et divertissante.

Une des anecdotes les plus mémorables du livre est lorsque l’apothicaire Antoine de Sartine découvre un mystérieux poison dans les affaires d’un courtisan influent. En menant son enquête, il se retrouve confronté à de nombreux dangers et doit faire preuve de ruse et de perspicacité pour démasquer le coupable. Cette anecdote met en lumière les talents d’observation et de déduction de l’apothicaire, ainsi que son courage face à l’adversité.

En ce qui concerne l’auteur, Maëlle Guilbaud possède indéniablement un talent pour l’écriture. Son style est fluide et élégant, et elle parvient à rendre vivants les personnages et les décors de l’époque. Sa connaissance approfondie de l’histoire se manifeste à travers les détails minutieux qu’elle intègre dans son récit, ce qui donne une dimension authentique à l’ensemble.

En conclusion, Les carnets de l’apothicaire – Enquêtes à la cour, tome 3 est un roman historique captivant qui plonge le lecteur dans l’univers fascinant de la cour royale au XVIIe siècle. L’intrigue bien ficelée, les personnages attachants et l’écriture fluide de Maëlle Guilbaud font de ce livre une lecture à la fois enrichissante et divertissante. Je recommande vivement cette série à tous les amateurs d’histoire et de romans policiers.

Voir les prix sur
Acheter sur Amazon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici